Normal view MARC view ISBD view

  Dialogues

Duras, Marguerite
Other(s) author(s) : Béghin, Cyril, [hitzaurregile, dokumentalista] ; Godard, Jean-Luc, [egile]Language : French[Fécamp] : Post-editions, octobre 2014158 orrialde ; 21 cm(Ikus) Testua: bitartekorik gabeISBN : 979-10-92616-04-0.Duras, Marguerite (1914-1996) | Godard, Jean-Luc (1930- )Marguerite Duras (Wikipedia eu) | (Wikipedia es) | (Wikipedia en) | Jean-Luc Godard (Wikipedia eu) | (Wikipedia es) | (Wikipedia en) | Laburpena (fr)
Tags from this library: No tags from this library for this title. Log in to add tags.
Ikasi
Current location Collection Call number Status Date due Barcode
Tabakalera-Ubik
Orokorra / General
Tabakalera 23 DURAS dia (Browse shelf) Checked out 24/01/2020 661922

Post-editions web:
Les trois dialogues entre Marguerite Duras et Jean-Luc Godard réunis dans ce volume constituent une parenthèse ouverte en octobre1979 (premier dialogue, à l’occasion du tournage du film de Godard Sauve qui peut (la vie)) puis septembre ou octobre1980 (second dialogue, pour un projet de film sur l’inceste) et refermée en décembre1987 (troisième dialogue, pour l’émission de télévision « Océaniques »). Il s’agit à la fois, entre l’écrivain et le cinéaste, d’un rapport de fond et d’une histoire circonscrite. Godard dit, dans un entretien de 1997, qu’il a connu Duras « pendant deux ou trois ans », formule qui rappelle le titre de son film, Deux ou trois choses que je sais d’elle. Pendant quelques années, ils se croisent et échangent « deux ou trois choses » qui les aident à penser : leur seconde rencontre a lieu après la publication par l’un et l’autre de recueils de réflexions sur le cinéma, Duras avec Les Yeux verts, Godard avec Introduction à une véritable histoire du cinéma. On retrouve dans leurs dialogues à peu près tout ce qui traverse ces livres : la question des relations entre l’écrit et l’image, de la représentation de ce qui est jugé irreprésentable (à des titres différents, les camps de concentration et l’inceste), des considérations sur l’enfance ou sur la télévision. On y retrouve aussi une même passion profonde, une manière de faire littéralement corps avec leur médium, d’en parler avec un lyrisme fulgurant entrecoupé de remarques sèchement ironiques, portés par une conviction qui leur fait parcourir l’histoire, convoquant tour à tour Moïse, Rousseau, Faulkner ou Sartre. [...]

Contornos del audiovisual. 2015ko irailak 11tik 2016ko urtarrilak 3a arte. Tabakalera.

There are no comments for this item.

Log in to your account to post a comment.

Click on an image to view it in the image viewer


If you liked this, you may be interested