Normal view MARC view ISBD view

  L'image corps : figures de l'humain dans l'art du XXe siècle

Ardenne, Paul
Language : FrenchParis : Éditions du Regard, copyright 2010507 orrialde : koloretako irudiak ; 20 cm(Ikus) Testua: bitartekorik gabeISBN : 978-2-84105-262-2.Human figure in art | Modern art -- 20th century | Laburpena (fre)
Tags from this library: No tags from this library for this title. Log in to add tags.
Ikasi
Current location Collection Call number Status Date due Barcode
Tabakalera-Ubik
Orokorra / General
Tabakalera 32 ARD ima (Browse shelf) Available 638674

Bibliografia: 496-497 orrialdeetan.

Liburuan:
Ce livre n'est pas l'inventaire exhaustif des figurations du corps humain par l'art du XXe siècle. Comment, d'ailleurs, pourrait-il l'être ? Le sujet est, par nature, inépuisable. Ce livre, plutôt, se promène entre des figures, des manières de présenter, d'installer sur la scène artistique le corps des hommes, morphologie, postures et engagements confondus. Il dresse un tableau, à son tour : celui de l' «image corps», tableau fait des formes multiples qu'adopte sur le plan plastique le corps ainsi qu'en ont usé les artistes au cours d'un siècle riche en péripéties esthétiques. Du corps, cette substance privée et publique que la vie nous impose au quotidien, Antonin Artaud put parler comme d' «un champ de guerre où il serait bon que nous revenions». Tel est l'objet de cette étude. Car la conscience de soi du sujet occidental, aussi indécise que flottante, n'est pas sans générer une guerre portée jusque dans le périmètre de la représentation de la figure humaine. Le corps que les artistes vont tendre au regard, du coup, se révèle divers, contradictoire souvent, unifié jamais. Figure de gloire pour les uns, qui sanctifient son extrême beauté ou le réquisitionnent à des fins de propagande, il devient figure de souffrance pour d'autres, réactualisant, eux, le thème de la Crucifixion et de la chair de douleur. Figure propice, pour certains, au jeu ou aux mises en abîme de la sexualité ou de la vie sociale, il se fait, pour d'autres encore, figure de monstruosité, voire matière carrément quelconque. Nombre d'artistes, pour finir, préfèrent mettre en scène non le corps mais sa disparition. Le corps en images, l' «image corps» ? Oui, de toute façon, même au risque de l'effacement. La paix, non. On l'aura compris : tel que l'art du XXe siècle l'a offert à l'oeil du spectateur, le corps est moins que jamais une figure neutre. Un espace de conflits plutôt, trouble décalque de l'instabilité de la condition humaine.

There are no comments for this item.

Log in to your account to post a comment.

Click on an image to view it in the image viewer


If you liked this, you may be interested